2014 touche à sa fin

Alors que les fêtes de fin d’année arrivent à grand pas, il est temps d’activer la boutique de photo d’art.

 

 

Le PontonVoila deux années passées à travailler la photo d’art. La photo d’Art ? On me disait que la photographie est un marché saturé par la masse de personnes qui se disent photographes, ce n’est pas la peine d’y aller. La photographie n’est pas un art, la peinture est un art … Non je ne crois pas. LA peinture existe depuis la nuit des temps, la photographie à peine plus d’un siecle. Je ne vais pas faire un exposé sur l’art et son histoire, mais essayer de vous proposer ma vision de la photo dites d’art.

 

La photo d’art est pour moi une image qui amène celui qui la regarde dans un autre monde. Au travers de différentes techniques le photographes créé une ambiance, une vision un peu décalé du regard normal. La photographie d’art existe dans de différents courants comme la peinture (ou d’autres formes d’art). On peut citer en ce qui me concerne le Streetart (la photo dans la rue) que je pratique très peu, le lightpainting, une forme de peinture réalisée avec différentes sources lumineuses, la photographie de nuit, la photographie de paysage, l’architecture. La photographie de paysage ? L’architecture ? « N’importe qui peut en faire avec son telephone ! »

 

La photographie de paysages est aussi un art qui peut se pratiquer avec un smartphone, cela m’arrive quand je n’ai pas mon équipement photographique.

 

Pose longue sur les filets plages

Filets de plage à Saintes Marie de la Mer

Ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe. Surement, mais l’appareil contribue fatalement dès lors que l’on souhaite aller plus loin dans la mise en scene, dès lors que l’on souhaite pousser l’exposition, dès lors que l’on souhaite agrandir une photo. Bien entendu les smartphone de dernière génération permettent aujourd’hui d’avancer sur certains terrains photographiques, mais cela reste très limité.

 

La photo de paysage est un exercice pas si évident. On roule en voiture, on fait une randonnée et on découvre un paysage, un panorama.

C’est la que l’on découvre la différence entre le touriste et le photographe. Le touriste aura une emotion mais ne reproduira pas l’emotion qu’il aura ressenti sauf hazard. Cela restera un souvenir intime. Pour le photographe l’emotion sera sans doute la meme, mais il cherchera que  à reproduire celle-ci et y arrivera. L’artiste photographe cherchera à faire une oeuvre en fonction de son état et de l’emotion qu’il aura ressenti.

C’est ici que reside la frontière entre les différentes images produites par les uns et les autres.

 

ir_500-On retrouve un peu les memes phénomènes en peintures ou dans de l’art plastique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *